TEXTES 1994
Les Vertiges du Regard - La Beauté Interdite

Novembre 1994

 

EXERGUE

"Et le tout violemment peinturluré, d'une somptuosité canaille" description d'un mystère du 14ème siècle.

 

En effet, la dépense, le vertige, la passion du beau et de ses relations au désir, à la mémoire, au sens, l'accumulation, de détails de tension : voilà ce qu'évacue aujourd'hui trop souvent le spectacle de danse voire le spectacle en général.

 

Vouloir retrouver l'éclat, l'éblouissement, la perte des seuils et de soi dans la fusion, l'effusion, l'élan de l'être fini vers une transcendance inhumaine, surhumaine ou para-humaine vers un au-delà des limites. Inventer l'au-delà de l'humain au lieu d'aimer seulement l'humain, trop humain.

 

 

Lire la suite...
 
Notes sur la question du temps

LES BATTEMENTS DU TEMPS ET LES BATTEMENTS DU CŒUR

 

Septembre 1994 - Réflexions sur le rapport à la musique

 

La musique a ceci de particulièrement vertigineux : elle nous rend sensibles instantanément aux logiques du Temps.

 

Ainsi, y aurait-il deux grands systèmes, deux grands schémas, deux grandes représentations possibles du Temps.

 

La première représentation serait celle d'un Temps immobile.
Immobile et cyclique à la fois. Celui-ci ne suivrait aucun déroulement ou aucune "évolution", aucune progression. Son mouvement serait celui d'un balancement d'avant en arrière.

 

 

Lire la suite...